Les espaces naturels de la Gironde

Découvrez les animations, pour la plupart gratuites, programmées pour la saison sur les espaces naturels sensibles de Gironde.

En famille ou entre amis, avec ou sans guide, il y en a pour tous les goûts !

Qu’est-ce qu’un Espace Naturel Sensible ?

Un Espace Naturel Sensible (ENS) est un site classé et protégé pour préserver sa richesse biologique unique. Par exemple : des milieux et habitats naturels, faune, flore… Il est ouvert au public pour que chacun puisse découvrir et profiter de son caractère exceptionnel.

Depuis plus de 20 ans, le Conseil Général de la Gironde mène une politique active. Avec ses partenaires (associations d’éducation à l’environnement, Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne…), pour valoriser les Espaces Naturels Sensibles de Gironde.

Le domaine de Certes-Graveyron

Cet Espace Naturel Sensible représente 500 hectares composés de zones humides, prairies pâturées, boisements et digues. Le domaine de Certes, ancien marais salant, et le domaine de Graveyron, jadis exploités pour la pisciculture extensive, sont désormais gérés pour la préservation des milieux naturels.

La lagune de contaut

La végétation luxuriante que vous découvrirez en parcourant le circuit d’un kilomètre qui ceinture cette lagune vous transporte bien loin des plages, de la forêt de pins ou des vignes du Médoc. Ici les Osmondes royales – fougères royales – peuvent atteindre 3 mètres de haut… Une passerelle située à 1,20 mètre du sol vous permettra de plonger au cœur de ce marais boisé très dense. Vous aurez peut-être la chance d’apercevoir la Loutre d’Europe qui aime se cacher dans la lagune.

Les rives du lac d’Hourtin

Le calme et la tranquillité qui sommeillent sur ce site sont propices à l’évasion. Les vastes zones humides qui s’étendent jusqu’à la pinède, sont une richesse biologique extraordinaire en Gironde. Leur situation géographique, leur éloignement des zones touristiques littorales et leur configuration naturelle en font un espace privilégié pour le développement de la faune et de la flore.

Le delta de la Leyre

Alternance de prés salés, domaines endigués, roselières, prairies pâturées… le Delta de la Leyre brille par sa diversité. Les chênes qui bordent les rives de la Leyre forment une voute végétale le long du cours d’eau. Une farandole de notes lumineuses variées, créée par les rayons du soleil et la couleur ocre de l’eau, vous accompagne tout du long.

Les lagunes du Gât-Mort

Vestiges de l’ancienne lande humide qui courait sur des centaines de milliers d’hectares voilà 150 ans. Les marais et lagunes d’origine glaciaire constituent, ici, un milieu secret et magique. Ces lagunes forment, aujourd’hui, l’un des plus riches réservoirs de biodiversité dans cette immense forêt des Landes de Gascogne. Certaines espèces d’insectes aquatiques visibles uniquement dans les régions boréales du nord de l’Europe y ont été découverts. Il vous sera également impossible de manquer…

Le Domaine départemental Gérard Lagors

Ce vaste domaine est une ancienne exploitation de lignite. Active jusqu’au début des années 60, réinvestie par l’eau et la nature. C’est en suivant les sentiers balisés que votre excursion vous guidera d’un marais à un étang, de plans d’eau modestes à de grandes étendues d’eau. Riches de toutes ces transformations, les zones humides bordant les grands lacs du site sont d’une diversité biologique insoupçonnée. Droséras – plantes carnivores typiques des zones humides tourbeuses – libellules…

Les marais de la pointe du Médoc

L’appellation « Marais de la pointe du Médoc » regroupe 4 sites proches les uns des autres. Le marais du Logit, le marais du Conseiller, Clair de Bel et les marais de Neyran. Au cœur de la pointe du Médoc, entre estuaire et océan. Ces marais offrent un spectacle remarquable, tant par les espèces animales qui les peuplent que par les espèces végétales qui s’y développent. Ces zones humides représentent une mosaïque très importante de milieux naturels et permettent à une multitude d’espèces de…

Les plages et les dunes

Les dunes et plages du littoral girondin ne sont pas seulement un espace consacré à la baignade et aux loisirs. Elles sont également l’un des éléments clés d’un vaste ensemble écologique regroupant une faune et une flore fragiles et très riches. Rarement préservées en France. Dune grise, dune blanche, forêt de protection, haut de plage et plages océanes. Autant de milieux méconnus à proximité des zones de baignades.

La réserve naturelle de l’étang de Cousseau

De tous les Espaces Naturels Sensibles de Gironde, Cousseau possède la particularité d’être inaccessible aux voitures. Il faut donc mériter la découverte de ce superbe site très préservé. Avant d’apercevoir l’étang, il vous faudra traverser la dune boisée puis redescendre au cœur des barins. Petits bijoux de l’évolution des paysages du littoral, et suivre les berges jalonnées de fougères géantes.

La pointe du Cap Ferret

Loin de n’être qu’une simple étendue de sable qui évolue avec le temps et les marées, la pointe du Cap Ferret offre une vue unique sur les plus beaux paysages de la région. Le Bassin d’Arcachon et l’océan. Elle constitue également un biotope particulier et fragile offrant une flore et une faune caractéristiques du littoral atlantique. Situé sur une importante voie de migration, le Ferret est, aussi, un site pour l’observation des oiseaux au moment de la migration, à l’automne.

La réserve naturelle du Banc d’Arguin

Ce banc de sable posé au cœur des passes du Bassin d’Arcachon est l’une des 6 réserves naturelles nationales de la Gironde. Sa particularité, en dehors de la beauté exceptionnelle des paysages et sa fragilité face à la fréquentation touristique, réside dans la colonie de sterne caugek installée sur le site depuis longtemps et qui constitue l’une des plus grandes concentrations en période de reproduction de cette espèce.

La réserve naturelle des prés salés d’Arès – Lège

Situé entre terre et eau salée, ce site perpétue les milieux naturels de la mer à la forêt : vasières, prés salés, ourlet dunaire, dune boisée, forêt… et où les plantes se sont véritablement adaptées pour survivre dans ce milieu hostile : salicorne, obione… La réserve naturelle des prés salés vit au rythme des marées : tantôt îlot de verdure au milieu des vases, tantôt recouverte par la marée et laissant apparaître plus ou moins la végétation. Ces particularités confèrent au Bassin d’Arcachon

La jetée d’Andernos

La jetée d’Andernos-les-Bains, point de vue propice pour une excellente observation du Bassin d’Arcachon, est méconnue pour le spectacle qu’offre la bernache cravant (oiseau emblématique de la région) ! Elle est l’un des espaces naturels de la gironde. Venir au bout de la jetée, c’est pouvoir mieux connaître et observer cette petite oie sauvage qui passe l’hiver sur le Bassin d’Arcachon.

Le sentier du littoral

La promenade sur le sentier du littoral offre aux visiteurs des panoramas magnifiques des paysages typiques du Bassin d’Arcachon. Au gré des marées, découvrez une faune et une flore très diversifiées qui se côtoient en parfaite harmonie. Vous distinguerez les deux visages du Bassin d’Arcachon : d’un côté une urbanisation galopante et de l’autre la richesse et la fragilité des paysages, patrimoine remarquable du bassin.

Les croisières environnement

La Garonne, la Dordogne, l’estuaire de la Gironde, l’Isle et le Bassin d’Arcachon : autant d’éléments du paysage difficiles à appréhender depuis la terre ferme. L’association Terre et Océan vous embarque sur ces fleuves et lagunes pour découvrir toutes leurs richesses. Plus qu’une promenade sur l’eau : conférences, croisières commentées et escales sont au programme !

La forêt de Migelane

Pour la première fois, une forêt départementale ouverte au public avec des visites guidées. D’une biodiversité extraordinaire, ce lieu vous promet de belles rencontres au cœur des pins, des petites zones humides cachées dans le massif…

La réserve naturelle des marais de Bruges

Ce bel ensemble constitué de marais, de prairies humides et de boisements de feuillus est ce qui subsiste des « grands marais de Bordeaux » qui s’étendaient, jadis, sur plus d’un millier d’hectares. Aujourd’hui, les 280 hectares de la réserve sont protégés et celle-ci continue d’étonner par la qualité de ses paysages, mais aussi par sa biodiversité. En effet, la Cigogne blanche a de nouveau colonisé les marais pour s’y reproduire et s’alimenter en toute tranquillité.

La réserve naturelle géologique de Saucats – La Brède

Fleuron aquitain de l’histoire de la biodiversité d’il y a 20 millions d’années, la réserve naturelle de Saucats – La Brède vous assure de belles découvertes ! La thématique de la géologie, bien que prédominante dans le programme d’animation à l’attention de tous les publics, laisse aussi la place à des actions liées à la biodiversité et aux espaces naturels typiques de ce territoire de la Gironde, situé entre Graves et Landes de Gascogne.

Le val de Leyre

Au cœur de l’immense forêt odorante de pins maritimes, du plateau landais, coule une rivière secrète et paisible : la Leyre. C’est ce petit fleuve côtier qui a formé le Bassin d’Arcachon. Ses paysages et milieux naturels confèrent au lieu une biodiversité extraordinaire : loutre, Cistude d’Europe, Grande aigrette, Bernache cravant… Le Centre du Graoux, équipement du parc naturel régional des Landes de Gascogne, propose au public un panel d’actions pédagogiques.


Notice: Trying to access array offset on value of type null in /var/www/wp-content/themes/tourisme-gironde-theme/single.php on line 128